HDA Créteil

TROISIEME

L’abstraction

Les arts plastiques, les lettres, l’éducation musicale et l’abstraction.

Le langage musical est souvent commun à celui des plasticiens.

Cet article présente une séance d’éducation musicale sur le thème de l’abstraction musicale.

Après la présentation en cours de musique et la production en cours d’arts plastiques, la réflexion se poursuit en cours de français

Une séquence qui associe de manière privilégiée éducation musicale et arts plastiques et se prolonge en français et en histoire.


L’exposition universelle de Bruxelles de 1958

L’histoire, l’éducation musicale, la Physique-Chimie et l’Atomium.

EPI et Interdisciplinarité : Histoire des arts et exploitation d’outils numériques
Thème 8 : « Les arts à l’ère de la consommation de masse (de 1945 à nos jours) ».
Réalismes et abstractions : les arts  [...]

La guerre en musique

L’éducation musicale, l’histoire et la guerre en musique.

Un projet d’histoire des arts conçu, développé et mené à bien par deux professeurs du collège de la Vallée à AVON (77).


La Marseillaise au fil du temps

L’éducation civique, l’éducation musicale et la Marseillaise.

Comment la Marseillaise, chant révolutionnaire, participe de la construction de la République jusqu’à en devenir un des symboles ?

Comment les différents arrangements musicaux de la Marseillaise renvoient-ils à un contexte historique ?

Une proposition qui associe éducation civique et éducation musicale autour du chant révolutionnaire.


Le portrait pour quoi faire ?

Les arts plastiques, les lettres, l’histoire et le portrait pour quoi faire.

La Joconde devenue à son insu et au fil de l’histoire de la société occidentale une image de propagande du Beau. L’image du beau est alors questionnée.

Le domaine artistique privilégié est celui de la peinture : l’étude de deux portraits de Staline, totalement opposés, permettant d’aborder la notion de propagande et de totalitarisme dans le chapitre  [...]

Proposition de chapitre sur le portrait en français, en classe de troisième. Les objectifs sont de comprendre que le portrait n’est pas un exercice se cantonnant à la peinture ou à la littérature  [...]

Un temps fort d’histoire des arts qui peut constituer pour toutes les disciplines du pôle des humanités un "fil rouge" annuel.


Le regard

Lettres et Allemand dans la proposition, mais l’insertion de l’Histoire, des Arts-plastiques et de l’éducation musicale est aisée.

Après le chapitre d’histoire sur la guerre de 1914-1918, les mouvements d’avant-garde comme le mouvement Dada sont étudiés durant trois heures.

Sur quatre heures et autour du mouvement surréaliste : « Le Surréalisme ou l’école du regard ».

Une séquence qui associe Lettres et Allemand et qui peut aisément se prolonger en Histoire, Arts-plastiques et Education musicale.


Fil twitter de @eduscol_HDA

0 | 5 | 10 | 15