Comment le goût pour l’exotisme se manifeste-t-il dans la littérature du XVIIIe siècle ?

JPEG - 21.9 ko
Les TraAM en histoire des arts
Portail national HDA : http://urlc.fr/HOSycd

Présentation générale

Le professeur propose aux élèves un corpus de textes du XVIIIe siècle appartenant aux différents genres de la littérature : dialogue, roman, théâtre, poésie.
Il met tout d’abord en place les repères historiques et culturels qui vont permettre aux élèves de situer les œuvres dans leur contexte.
Les élèves étudient ensuite la vision paradisiaque véhiculée par les descriptions de l’époque sur la nature à l’état sauvage, ils sont aidés dans leur représentation mentale par des visuels numériques. Puis, ils s’interrogent sur l’image de l’Indigène et sur sa relation avec l’Européen qu’il rencontre. Ils sont amenés à comprendre que bien que l’Européen demeure sûr de sa supériorité, l’image positive du "bon sauvage" fait émerger une critique des sociétés occidentales nourrie par les idées des philosophes des Lumières.

Objectif HDA
Comment le goût pour l’exotisme se manifeste-t-il dans la littérature du XVIIIe siècle ?

Thématique HDA
« Arts, espace, temps »
- Entrée : " L’œuvre d’art et la place du corps et de l’homme dans le monde et la nature ; les déplacements dans le temps et l’espace et leur imaginaire."

Problématique
Quelle représentation les Européens du XVIIIe siècle ont-ils de l’Ailleurs et d’Autrui ?

Compétences disciplinaires

  • Dégager l’idée essentielle d’un texte lu.
  • Manifester sa compréhension de textes littéraires du XVIIIe siècle de genres différents.
  • Situer les œuvres dans leur contexte historique et culturel.

Niveau
Quatrième

Œuvres

  • Daniel Defoe, Robinson Crusoë, 1719.
  • Chamfort, La jeune Indienne, comédie en un acte et en vers, 1764.
  • Denis Diderot, Supplément au voyage de Bougainville, 1772.
  • Evariste de Parny, Œuvres complètes, Lettre à Bertin, 1775.
  • Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, 1789.

Outils et ressources numériques exploités


- Consulter des bases de données documentaires
- Réaliser une image interactive grâce au site Thinglink : https://www.thinglink.com/

JPEG - 148.8 ko
Anonyme, huile sur toile
Maison de l’Armateur, Le Havre

S1 : Recherche en salle informatique

Ce que font les élèves :

  • A l’aide de documents de la bibliothèque ou de sites internet, les élèves, seuls ou en groupes, répondent à des questions posées par le professeur autour des mots "sauvage" ( "qui provient de la forêt" ) et "exotisme" ( apparu en 1845 ), des grands voyageurs du XVIIIe siècle ( Bougainville, Cook, La Pérouse ) et des œuvres les plus célèbres citées dans la bibliographie. Ils s’interrogent également sur la représentation qu’ils ont de ces mots.
  • Ils construisent une première représentation de la relation entre l’Europe et le reste du monde au XVIIIe siècle.

S2 : Poème d'Evariste Parny

Voir document 1 en annexe.

Ce que font les élèves  :

  • Les élèves sont invités à s’interroger sur la manière dont l’exotisme est évoqué dans le poème en justifiant leurs hypothèses par des procédés précis (relevé des fruits, évocation de 4 sens, caractérisation méliorative), ils recensent les procédés montrant la générosité de la nature et visant à l’idéalisation de la description.
  • Grâce à l’image interactive créée sur le site Thinglink, ils visualisent les végétaux décrits.
  • Ils constatent qu’ici l’homme n’est jamais sujet du verbe à la différence du texte suivant.

JPEG - 118.2 ko
Verdure exotique, 1725
Manufacture d’Aubusson

S3 : Extrait de {Paul et Virginie} de B. de Saint Pierre

Voir document 2 en annexe.

Ce que font les élèves :

  • Les élèves mettent d’abord en évidence les points communs avec le texte précédent ( liste des fruits, caractérisation méliorative) puis ils revoient les outils de la description (connecteurs spatiaux, adjectifs qualificatifs, comparaisons) et étudient enfin le rôle joué par Paul dans la transformation du paysage, au moyen des verbes dont il est le sujet. Ils comprennent ainsi le rôle joué par l’homme occidental sur la nature sauvage, perçu ici comme un apport positif.
  • Pour aider les élèves dans leur représentation mentale du lieu, ils réalisent sur le modèle proposé lors de l’étude du poème d’Evariste Parny une image interactive sur le site Thinglink où apparaissent tous les végétaux évoqués dans le texte.

JPEG - 100.5 ko
Paul et Virginie enfants
Manufacture Niderviller, Maison de l’Armateur, Le Havre

S4 : Extrait de {Robinson Crusoë} de D. Defoe

Voir document 3 en annexe.

Ce que font les élèves  :

  • Les élèves cherchent d’abord dans le portrait de Vendredi les comparaisons avec les types attribués par Defoe à différents groupes ethniques ("Européens", " Brésiliens", "Virginiens", " Nègres"). Ils constatent que la comparaison est toujours en faveur des premiers et que Robinson cherche à rapprocher Vendredi de lui.
  • Ensuite, ils cherchent dans son portrait les marques de caractérisation méliorative qui font de Vendredi l’image même du "bon sauvage".
  • Enfin on amène les élèves à s’interroger sur la relation entre les deux personnages.

Ce texte, qui est chronologiquement le premier du corpus, est symptomatique de l’état d’esprit de beaucoup d’Européens qui se considèrent comme supérieurs aux autres peuples et adoptent vis-à-vis d’eux une attitude condescendante et paternaliste.

JPEG - 166.1 ko
Robinson et Vendredi
chaise paillée, Maison de l’Armateur, Le Havre

S5 : Extrait de {La jeune Indienne} de Chamfort

Voir document 4 en annexe.

La scène se situe avant le dénouement, Betti, la jeune Indienne, se voit abandonner par Belton qu’elle a sauvé et qui lui a promis de l’aimer toujours. Celui-ci, rentré à Charleston, a peur de la pauvreté et s’apprête à épouser pour sa dot la jeune fille qui lui était promise avant son naufrage. In fine, les vertus de Betti l’emporteront sur l’intérêt et il se mariera avec elle.

Ce que font les élèves :

  • Le professeur vérifie d’abord que les élèves ont compris l’intrigue exposée dans la scène, il explique le mot "Quaker" et se réfère au titre La jeune Indienne pour que les élèves comprennent le contexte.
  • Les élèves relèvent ensuite les termes qui font référence au pays de Betti ; puis, les mots qui expriment ce que Betti a fait pour Belton.
  • Enfin, leur attention est attirée sur les paroles rapportées au discours direct dans le texte : de quel serment sont-elles l’écho ? De quelle demande de Belton (le serment écrit) est-ce la réponse implicite ?
  • Ils concluent en analysant les procédés qui expriment le chagrin de Betti (phrases exclamatives et interrogatives, énumérations, répétitions).

JPEG - 114.1 ko
Tasse et sa soucoupe
Maison de l’Armateur, Le Havre

S6 : Extraits du {Supplément au voyage de Bougainville} de Diderot

Voir document 5 en annexe.

Ce que font les élèves  :

  • Les élèves s’intéressent d’abord au premier extrait qu’ils rapprochent du message du texte de la séance précédente, dans les deux cas le "sauvage" suit la même trajectoire de sentiments : incompréhension, indignation, mépris.
  • Ils lisent ensuite le deuxième extrait (Le discours du vieillard) et définissent d’abord la situation d’énonciation en identifiant les différents pronoms personnels utilisés, ils constatent l’antagonisme entre l’univers du "tu" et celui du "nous", évocation implicite du contraste entre l’individualisme des Européens et la solidarité des Tahitiens. Les élèves poursuivent en listant les différents reproches que fait le vieillard à Bougainville, et les méfaits dont ce dernier s’est rendu coupable envers les Tahitiens. Ils terminent en isolant les différentes phrases qui décrivent les mœurs des Tahitiens, quels avantages présentent-elles sur celles des Européens ?

Cette lecture sert de conclusion à la séquence, elle permet aux élèves de comprendre les profondes oppositions entre la société européenne du XVIIIe siècle et les nouveaux mondes découverts par les explorateurs. Dans ces textes, les vertus d’une vie simple et naturelle sont valorisées, ce qui induit une critique des règles des sociétés occidentales ; les philosophes, comme Diderot, s’interrogent à propos des bienfaits de la civilisation sur des peuples qui ont vécu jusqu’alors en harmonie avec la nature. Néanmoins, comme le prouve l’exemple des filles et des femmes cité par le vieillard, une fois que le nouveau monde est "découvert", il n’y a plus de retour en arrière possible, le processus de transformation est inéluctable et l’observateur ne peut qu’analyser les changements profonds que ce territoire va subir, à tous points de vue : religieux, politique et économique.

JPEG - 130.1 ko
Bougainville arrivant à Tahiti
in Rouargue frères, "Les Navigateurs français : histoire des navigations, découvertes et colonisations françaises", Léon Guérin, Belin-Leprieur et Morizot, 1846

Séquence à télécharger :

PDF - 1.1 Mo
Séquence Lettres

Annexe

Documents :

PDF - 361.3 ko
Textes étudiés