En quoi l’instrument scientifique, au-delà de sa fonction d’outil d’expérimentation, devient-il objet d’art pour séduire et convaincre la société mondaine et choisie dans laquelle se développe l’esprit des Lumières au XVIIIe siècle ?

Repères annuels de programmation

Thème 1 : Le XVIIIe siècle, Expansions et lumière et révolution
Sous-thème 2 : L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé, contestation de l’absolutisme
Démarches et contenus d’enseignement
Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent.
On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé.

AVANT de commencer l’EPI, un cours a été fait sur l’esprit des Lumières (nouvelles idées socio-politiques et principaux philosophes)

Problématique de l'EPI (en Histoire) :

En quoi l’instrument scientifique, au-delà de sa fonction d’outil d’expérimentation, devient-il objet d’art pour séduire et convaincre la société mondaine et choisie dans laquelle se développe l’esprit des Lumières au XVIIIe siècle ?

Portrait d'Antoine-Laurent de Lavoisier et de sa femme, Jacques-Louis DAVID, 1788

Accroche de l'EPI :

- à partir du tableau de Madame Geoffrin
- avec un système de jeu de piste/ Énigma,
- lors d’une première séance de co-animation avec les professeurs d’Histoire, Lettres, Musique et Physique-Chimie.

Les élèves collectent des informations sur les personnages du tableau : les philosophes et Madame Geoffrin.

Télécharger la séquence

PDF - 2.4 Mo
Télécharger la séquence

Consulter la séquence